Les missions de l’animateur/trice en séjours

Et voilà, maintenant que ma vision de l’itinérance est posée, parlons du rôle de l’animateur/trice en séjour itinérant. Je vous l’ai dit précédemment (ICI), la polyvalence et l’adaptation sont deux qualités ressources/indispensables à l’étranger. En effet, on est amené à être un véritable « couteau suisse » en itinérance. Et qui dit auto-gestion (cuisine, transport, transfert, hébergement, activité, budget) dit parfois contre-temps, et alors il faudra savoir anticiper, s’adapter, réagir, agir… en essayant d’être le plus efficient possible (gain de temps et d’énergie) 💪 😃

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Je suis tombée sur cette définition du Larousse (2017) :

« ANIMER : Donner à quelque chose la vie ou l’apparence de la vie. »

 

Je dis souvent aux copains que « LES COLOS C’EST LA VIE » mais je le pense vraiment (je pourrais un jour vous expliquer pourquoi, mais pas maintenant cela prendrait trop de temps pour la passionnée que je suis ^^).

Le rôle de l’animateur est donc de « créer de la vie en séjour » pour permettre aux jeunes de passer de superbes vacances et en garder des souvenirs uniques/inoubliables. Car rappelons le, ce ne sont pas nos vacances. On n’est pas là pour nos besoins, mais bien pour répondre et prendre en compte ceux des jeunes. Mais si on prépare bien le séjour et qu’on est réactif, dynamique, on a la chance de kiffer autant que les jeunes. Et ça POUR DE VRAI. Personnellement, du début à la fin du séjour, j’en prends plein les yeux, autant que les jeunes. Certes j’ai la chance de m’émerveiller encore de tout, mais le partage est tellement mon leitmotiv qu’on ne peut bosser en colo qu’en s’éclatant et en s’amusant ! Et encore une fois ça passe par une bonne préparation du séjour. J’insiste sur ce point… Je vais d’ailleurs parler des missions de l’animateur en séjour en trois temps : avant, pendant, après. Ca vous parlera peut être plus =)

 

AVANT LE DEPART :

  • L’équipe d’animation prend contact. Cette première relation est le plus souvent initiée par le directeur qui envoie pas mal d’informations à son équipe (les indispensable avant de partir). Et on se cale un peu sur notre façon de bosser. Aujourd’hui, grâce aux réseaux sociaux c’est facile de se mettre en relation et faire des partages de documents, des conversations communes… Et c’est clair que ces outils nous aident beaucoup et nous font gagner du temps !
  • Regarder les étapes du séjour et choisir ce qui est intéressant de faire sur place. On feuillette alors les guides, des sites internet, les roadbook des précédents directeurs… Pour vous expliquer globalement comme cela fonctionne… souvent un Comité d’Entreprise (CE) achète aux associations un séjour qui possède une « fiche séjour ». Cette fiche présente les incontournables du séjour avec les choses obligatoires à faire. Ensuite l’équipe d’animation a la liberté de construire temporellement son séjour, de choisir l’ordre, de rajouter des activités en fonction de son budget… Et c’est ça que j’adore faire, cette co-construction… Passer de la planification à la réalisation en s’adaptant. Et ainsi on construit notre séjour du début à la fin avec l’aide de l’association. C’est génial !!
  • Dans cette phase on peut être amené à réserver des hébergements (hôtel, camping, auberge de jeunesse…), réserver des transferts (bus, bateau, avion, train…), réserver des activités… Car il y a des choses à impérativement penser avant et d’autres à se laisser sur place avec des marges de manœuvres possibles (visites de musées, temples, location de vélo…)
  • On prend aussi connaissance de la liste des jeunes sur le séjour : on regarde les années de naissance, les effectifs, la répartition filles/garçons, les fratries, les anniversaires…
  • Enfin dernier point essentiel, on réfléchit au matériel pédagogique dont on va avoir besoin. Car ce n’est pas parce qu’on n’est pas en centre fixe que l’animation n’a pas sa place en séjour itinérant. Bien au contraire !! L’ANIMATION EST INDISPENSABLE. Et c’est ça qui permet de lancer une dynamique de groupe et de créer des souvenirs inoubliables. Donc on réfléchit ensemble et individuellement aux animations (veillées, jeux d’attentes, fil rouge, jeux calmes, jeux de carte…….)

 

PENDANT LE SEJOUR :

  • L’animateur gère/supervise toute la vie quotidienne. Et souvent c’est ce qui va déterminer l’ambiance de groupe. Je m’explique, il faut toujours penser à la répartition des tâches. Car comme le but est de responsabiliser les jeunes, de les rendre autonomes, ils participent à la vie du groupe et à la construction du séjour. Certains font les courses et le repas, d’autres la vaisselle, d’autres gèrent le matériel, d’autres peuvent aider à écrire le blog, d’autres peuvent accompagner pour réserver/lire les guides……… Tout ça ils le font bien souvent avec un animateur référence. C’est grâce à une répartition dynamique, équilibrée de ces tâches, que le groupe fonctionne ensemble. Et parfois il galère aussi ensemble, et c’est encore une fois ça qui permet de souder un groupe. Pour moi c’est la base de tout 🙂
  • L’animateur préserve la sécurité morale, physique, sociale des jeunes. On est toujours disponible et à l’écoute de leurs besoins. On prend en compte leurs besoins pour que chaque jour chacun des jeunes se sentent bien. Et ce dans le but qu’il soit bien dans le groupe et bien avec nous l’équipe d’animation. Car ce n’est pas toujours facile pour eux d’être loin de leurs familles/amis/chéri(e). En tant qu’animateur on est alors attentif à la vie du groupe et à la vie de chacun. Car comme on leur dit, on est là pour eux, et on peut toujours s’adapter avec nos moyens pour que les choses se passent encore mieux ! On essaie toujours en tout cas =)
  • L’animateur éveille la curiosité des jeunes. Il faut être dynamique et curieux pour s’immerger dans la culture du pays qui nous accueille. Plus on raconte des anecdotes aux jeunes sur l’histoire du pays plus ils en sont friands et en demandent. Il n’y a pas que le sport/les jeux/les temps libres en séjours, il y a aussi les visites culturelles, les coutumes, la nourriture, la façon de vivre qui sont intéressants à aborder avec les jeunes. Et souvent même les jeunes ont des choses à nous apprendre. Les discussions sont parfois profondes et engagées. On s’écoute les uns les autres, on se questionne, on partage des expériences, on compare des destinations… Et wahouuuu la richesse de l’itinérance est là … dans ce partage et cet enrichissement. Peut être que c’est un peu « bisounours » ou utopique, mais j’y crois à fond. Et je m’efforce de le vivre aussi bien avec les jeunes que l’équipe, et croyez moi je rentre toujours enrichie d’un séjour ! Et ensuite je bassine les copains et la famille de tout ça, car j’ai qu’une envie continuer de partager ce que j’ai appris. Heureusement, vous êtes quelques uns à me lire, et du coup le processus continue 🙂 MERCI !! Mais là je m’égare ^^
  • Ensuite l’animateur ANIME et CREE LA VIE !! On est dynamique et toujours force de propositions pour que les jeunes s’éclatent : jeux, discussions, énigmes, visites, balades, temps calme, les forces de proposition sont nombreuses !

 

APRES LE RETOUR :

  • On fait le bilan avec les jeunes et au sein de l’équipe sur ce qui s’est passé. Les choses qu’on a loupé, les choses qu’on aurait pu améliorer. Tout y passe (l’alimentation, les hébergements, les transports, les relations, le séjour en général, l’ambiance, les activités, la destination, le rythme…).
  • On rend tout l’administratif (essentiellement pris en main par le directeur) en ce qui concerne la comptabilité, le cahier d’infirmerie, le matériel notamment, un éventuel roadbook…
  • On trie les photos pour les partager avec les jeunes et l’association. Et c’est la que la nostalgie apparaît… Et qu’on se dit « PUNAISE C’ÉTAIT COMPLÈTEMENT FOU, ON A VRAIMENT FAIT TOUT CA ??!!! ». Si vous êtes motivés, c’est génial de faire des montages photos/vidéos. Cela fait plaisir à tout le monde 🙂

 

Piouuuf pas facile de vous détailler tous nos rôles, tellement ils sont nombreux… J’en ai encore plein en tête.  Je ne voulais pas être trop redondante non plus avec mon article précédent (ICI). J’ai essayé de vous parler de l’essentiel pour ne pas vous submerger. J’espère encore une fois avoir été la plus exhaustive possible. N’hésitez pas à me faire part d’éventuel oublis ou modifications que vous voudriez apporter. Je serai toujours à votre écoute =)

Je vous souhaite à tous un joli dimanche.

Sortez, profitez de cette journée du Patrimoine !! C’est ce que je vais faire 🙂

Des bisous

2 commentaires sur “Les missions de l’animateur/trice en séjours

Ajouter un commentaire

  1. Salut, bel article 🙂
    Je suis également directeur de séjours itinérants à l’étranger et je te suis depuis quelques temps, je suis assez d’accord avec tout ce que tu racontes. 🙂
    J’ai vu sur Facebook que tu travaillais avec Cap Monde, c’est marrant car j’y travaille également, en particulier sur les classes découvertes mais aussi un tout petit peu sur les colos, ça fait plaisir. 🙂
    Bonne continuation à toi !

    Aimé par 1 personne

    1. Ohhh super !! Merci beaucoup pour ton retour !! C’est rigolo en effet. Le monde de l’animation est un petit monde. Si jamais tu cherches une animatrice n’hésite pas 😉 ^^
      Bonne continuation à toi. Et n’hésites pas à me faire part de retours que tu pourrais avoir ! 🙂

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :